Johannes Heinecke: Curriculum Vitæ

Cymraeg
Deutsch
English
Français
 

Actuellement

Depuis mai 1999 je travaille comme linguiste informaticien dans l'équipe Langues Naturelles de France Télécom R&D à Lannion (en Bretagne). Je m'occupe principalement de la sémantique et des ontologies pour le traitement automatique des langues naturelles. Une partie des resultats de mes travaux a été déployé dans les projets IST comme Multilingual Knowledge Based European Electronic Market Place (MKBEEM) et aceMedia.

Entre autres je contribue à la conception et implémentation des logiciels linguistiques, qui sonts mise en œuvre dans certains services de France Télécom.

Malgré l'orientation industrielle de mes recherches, je n'ai pas arrêté de travailler sur les problèmes linguistiqes (voir la liste des publications).

1997-1999

De 1997 à mai 1999 j'ai travaillé sur les projets Analyse restreinte des ressources de la langue parlée (DAWAI) et TeLex à la chaire professorale de linguistique informatique de l'Université d'Humboldt de Berlin. Les deux projets étaient financés par l'Association de Recherche d'Allemagne.

Au projet DAWAI nous avons dévéloppé une grammaire de dépendance robuste pour l'analyse de l'allemand. Cette grammaire avait des pondérations pour proposer une analyse correcte même si les phrases à analyser étaient incorrectes.

TeLex est une base de données des verbes allemands, décomposés en primitifs sémantiques.

1994-1996

De 1994 à 1996 j'ai travaillé pour le projet allemand Verbmobil. Dans le cadre de ce projet notre équipe a dévéloppé le lexique central pour l'analyse syntaxico-sémantique. En outre nous avons implementé des outils pour l'acquisition et administration des lexiques sémantiques.

Thèse de doctorat

Pendant mes années à Berlin je pouvais écrire ma thèse de doctorat Temporal Deixis in Welsh and Breton. Je l'ai soutenu avec succès en juillet 1998 à l'Université de Potsdam. Depuis ma thèse a été publiée aux éditions Universitätsverlag Carl Winter, Heidelberg (ISBN: 3-8253-0922-3).

avant 1994

En 1993 (en qualité de remplaçant) j'étais assistant de recherche (= mdc) à l'institut de Linguistique de l' Universite´ de Heidelberg.

Pendant mes études, je contribuais, pendant plusieurs années, au projet de la reconnaissance de la langue parlée au centre scientifique d'IBM à Heidelberg.

Études

J'ai étudié la linguistique générale, la linguistique des langues sémitiques et la linguistique allemande aux universités de Bonn et Heidelberg. Pendant l'année académique 1998/1990 j'étais à Bangor au Pays de Galles, à l'University of Wales in Bangor pour étudier la linguistique théorique, la linguistique et littérature galloise. En mars 1993 j'ai fini mes études à l'Université de Heidelberg et obtenu mon Magister Artium.

Publications

Depuis mon Magister en 1993, j'ai publié plusieurs papiers.

Intérêts scientifiques

J'ai un grand intérêt linguistique pour les langues P-celtiques (gallois, breton et cornouillais) avec un intérêt particulier pour le gallois. En outre je suis intéressé par le complexe temps/aspect/mode d'actions et leur expression dans les langues naturelles. Ce thème était aussi le sujet de ma thèse.

D'autre part je travaille sur une branche des langues nakho-daguestaniennes (langues caucasiennes), notamment les langues nakh (tchètchène, ingouche et batsbi).

Musique

La musique est une langue internationale, on dit. Je suis d'accord. Depuis mon enfance je pratique la musique, soit dans de petites chorales ou de grands choeurs soit en tant que violoncelliste dans des orchestres.


Mis à jour le 12 novembre 2000 (jhe)